Dossier 'Le TDA/H chez les familles adoptantes'

Dossier 'Le TDA/H chez les familles adoptantes'

Prix
CHF 8,00

Bon nombre d'enfants adoptés se retrouvent avec un diagnostic du déficit d’attention avec ou sans hyperactivité. La prise de médicaments de support peut être bénéfique si cette médication est accompagnée par une mise en place d'un encadrement éducatif spécifique à l'enfant adopté. Toutefois, le traitement du déficit de l'attention, de l'hyperactivité et de l'impulsivité ne prévoit pas une thérapie intensive pour créer le lien d'attachement parent-enfant adopté.

Si l'enfant souffre plutôt d'un trouble de l'attachement, le traitement «classique» du déficit de l'attention n'arrivera jamais à
aider ses parents et lui-même car la «tumeur principale» est le trouble de l'attachement, le déficit de l'attention n'étant qu'une
«métastase».

Sommaire :

- adoption et TDA/H quels liens ?
- point de vue de Mme Scotti - Espace Adoption
- prof. Chicoine
- 12 conditions et conseils pour un attachement seintémoignage d'un pédiatre

 

Etes-vous membre de l'Aspedah ?

Si c'est le cas, il est nécessaire de vous connecter afin de pouvoir bénéficier des réductions qui vous sont réservées.

Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez le devenir en vous servant du formulaire d'adhésion.

Et si vous avez effectué une inscription sans adhésion mais souhaiteriez tout de même devenir membre, n'hésitez pas à nous contacter.