Dossier 'Sports et TDA/H'

Dossier 'Sports et TDA/H'

Prix
CHF 8,00

Est-ce dangereux ou véritablement bénéfique pour une personne TDA/H de pratiquer un sport ? Un peu des deux vraisemblablement. La conduite à risque est souvent mise en avant et on peut aisément comprendre une attirance pour les sports à sensations comme la grimpe, la voltige, ou encore les sports mécaniques. On peut aussi imaginer les nombreuses heures passées à l’infirmerie ou aux urgences.

Au-delà de cet aspect qui peut effrayer l’entourage, le sport véhicule un élément qui touche la personnalité de chacun; un élément qui fait qu’on trouve le chemin de soi-même. Il est souvent important d’identifier ce chemin, au-delà des apparences de la réussite sociale, pour être capable de donner le meilleur de soi-même et éprouver la joie de la réussite personnelle. C’est pourquoi il semble important qu’un enfant ou un adulte TDA/H pratique un sport avec assiduité, un sport dans lequel il trouvera son épanouissement. De cette satisfaction naîtra la capacité de trouver les ressources nécessaires pour se confronter aux situations difficiles qu’il rencontrera.

Sommaire :

- l’activité physique réduit l’hyperactivité des enfants
- que penser de la pratique du sport chez les hyperactifs ?
- TDA/H et sportif talentueux
- héros sportifs
- parascolaire : encourager le sport
- l’engagement sportif est un atout dans la vie
- faire du sport « muscle » aussi le cerveau
- quel sport pour mes mômes ?
- etc.

 

Etes-vous membre de l'Aspedah ?

Si c'est le cas, il est nécessaire de vous connecter afin de pouvoir bénéficier des réductions qui vous sont réservées.

Si vous n'êtes pas encore membre, vous pouvez le devenir en vous servant du formulaire d'adhésion.

Et si vous avez effectué une inscription sans adhésion mais souhaiteriez tout de même devenir membre, n'hésitez pas à nous contacter.