aspedah email  aspedah phone +41 21 703 24 20 aspedah key espace membre

Cette abréviation signifie Trouble du Déficit de l'Attention avec/ou sans Hyperactivité.

Cette nouvelle dénomination succède au THADA qui mettait en avant l'hyperactivité plutôt que le déficit d'attention. En effet, il a été constaté que dans tous les cas l'on souffrait du trouble du déficit de l'attention et que l'hyperactivité n'était pas présente dans chaque situation. Raison du changement de l'appelation.

 

Qu´est-ce que le TDAH

Le Trouble du Déficit de l´Attention avec ou sans Hyperactivité est une affection neurobiologique du cerveau pouvant produire des difficultés d'attention, de l'hyperactivité et de l'impulsivité.

Nous avons tous, de temps à autre, des difficultés à rester immobile, à nous concentrer ou à contrôler un comportement impulsif. Toutefois, chez la personne présentant un TDAH, les symptômes sont si persistants et envahissants qu'ils perturbent la vie quotidienne à l'école, au travail et lors des interactions avec les amis et la famille.

Selon une étude dirigée par le Dr Michel Bader, pédopsychiatre, les troubles du déficit d´attention avec ou sans hyperactivité concernent au moins 4% des enfants et adolescents en âge de scolarité.

Les causes fondamentales du TDAH ne sont pas encore suffisamment connues. Toutefois, il semble de plus en plus évident que le TDAH a un fondement biologique. Plusieurs études démontrent une disposition génétique ainsi qu´un dysfonctionnement du métabolisme cérébral qui sont à l'origine du trouble.

Le déficit d'attention reflète des difficultés de concentration. L'enfant n´arrive pas à se concentrer longtemps, il est facilement distrait, semble souvent ne pas écouter quand on lui parle, évite de s´engager dans une activité demandant une attention soutenue et perd souvent les objets nécessaires à son travail ou à ses activités. L'hyperactivité se traduit par des difficultés à rester tranquille. L'enfant remue souvent les mains ou les pieds, parle trop, quitte souvent sa place et agit comme s'il était « monté sur des ressorts ». Quant à l'impulsivité, elle se manifeste par une tendance à l'irritabilité et par des difficultés à contrôler les émotions, les frustrations et le stress. Les trois composantes précitées varient en degré de sévérité et en intensité d'un enfant à l'autre.

Il n'y a pas de test unique pour déceler le TDAH. Pour poser un diagnostic, il faut procéder à une évaluation complète et détaillée. Les renseignements de diverses sources, en particulier des parents, des médecins et des enseignants, aideront le professionnel à poser un diagnostic précis à l'aide des échelles d'évaluation standardisées.

Bien que des personnes présentant un TDAH peuvent réussir dans la vie, sans dépistage ni traitement approprié du trouble, le TDAH peut avoir des conséquences graves, dont l'échec scolaire, la dépression, le manque d'estime de soi, les problèmes de relations personnelles, l'abus de substances et les troubles du comportement. Il est donc extrêmement important de l'identifier au plus tôt pour pouvoir le juguler.